Savez-vous que vous êtes en retard ?

retard e-commerce mobileUne étude menée par Criteo a révélé un retard important de la France dans le m-commerce. Comment combler ce retard pour profiter pleinement des opportunités offertes par le mobile ?

Le smartphone roi ? Pas en France

Dans la plupart des pays, les transactions se font avant tout par smartphone. La France prend le contrepied de cette tendance, avec des transaction majoritairement sur tablette. On note même un recul du m-commerce sur smartphone : un phénomène unique.

Support mcommerce schéma utilisation mobile

L’achat sur smartphone est un standard dans tous les pays du monde…sauf en France

Le schéma classique « smartphone le matin, ordinateur la journée, tablette le soir » permet d’expliquer ce phénomène. Contraste alors deux phénomènes. D’une part, l’usage du smartphone, couteau suisse digital, dont l’usage français est principalement axé sur la consultation et la prise d’information. D’autre part, l’utilisation de la tablette, dans un environnement calme et sédentaire, entièrement propice à l’acte d’achat.

Le gagnant est celui qui se démarquera de ses concurrents et qui saura le mieux adapter ses messages en fonction du support et du moment.

Dans la journée, l’objectif sera de communiquer son offre et d‘attirer l’attention de l’utilisateur (e-mailing, display). En soirée , le retargeting sera plus efficace (push notification) puisqu’il intervient au moment où l’utilisateur est le plus enclin à passer à l’acte d’achat.

Un tunnel de conversion spécifique

Pour progresser, inspirons nous du Japon, référence mondiale en matière de m-commerce. A l’instar du web, les comportements sur mobile des asiatiques diffèrent des usages européens et américains. Pour un meilleur taux de conversion.

m-commerce tunnel de conversionDifférence de comportement entre asiatiques et occidentaux

La différence est ici d’ordre culturel. Les asiatiques se montrent plus exigeants au niveau de la sélection du produit, alors que les européens et les américains se montrent plus méfiant au moment de réaliser l’achat.

Nous avons tout de même quelques entreprises françaises (cocorico !) qui ont su comprendre les usages de leurs consommateurs pour les faire correspondre avec les fonctionnalités proposées dans leur application. Notre meilleur ambassadeur en m-commerce est Vente-privée.com, dont l’application mobile, lancée il y a 4 ans, représente aujourd’hui 44% du chiffre d’affaires. Leurs clés de succès ?

Une application mobile reprenant les possibilités offertes par le site web, en y ajoutant des plus-values relatives aux avantages natifs du mobile :

  • L’opportunité d’effectuer l’achat en trois tap (pour faciliter au maximum l’expérience utilisateur).
  • La géolocalisation (pour envoyer des offres ciblées).
  • Les push notifications (pour inciter à l’achat) représentent de réelles valeurs ajoutées liée à la personnalisation du message, sont la clé du succès d’une application mobile.

Le marketing mobile au service du m-commerce

Développer une application mobile n’est que la première étape. En effet, près de 80% des applications mobiles ne sont pas téléchargées.

m-commerce budget pubLe budget consacré au marketing mobile est en hausse

Soyons clair : la majorité des applications peu téléchargées ne souffrent pas de leur qualité, mais de leur popularité. Une application parfaite mais méconnue ne sert à rien. C’est pourquoi il est nécessaire d’investir dans le marketing mobile, afin d’optimiser la visibilité et les téléchargements des applications mobiles. Faute de quoi, ce canal de vente et de communication ne sera jamais rentabilisé.

Il existe plusieurs leviers de marketing mobile, qui permettent d’obtenir de bons résultats en fonction du contexte de lancement de la campagne.

Les campagnes SMS, les campagnes Adwords et le SEO mobile sont autant d’outils qui poussent au téléchargement d’application.

Mapping Marketing mobileMapping des différents leviers de marketing mobile

 

Si les marketeurs se sont jusqu’à présent montré réticents à investir sur le marketing mobile, la tendance est en train de s’inverser. Les transactions réalisées via mobile, déjà en forte augmentation, devraient encore augmenter de 20% d’ici fin 2015.

Les gagnants seront ceux qui sauront s’adapter aux opportunités de croissance que représente le m-commerce. Être pertinent au niveau du message délivré et du moment de l’envoi afin de suivre l’évolution du comportement de l’utilisateur : tel est le nouveau challenge des marketeurs.

Découvrir nos solutions

Pour prendre le train en marche et rattraper votre retard, n’hésitez plus et contactez nos Experts Marketing pour mettre en place une stratégie de marketing digital qui correspond à vos objectifs et aux comportements de vos consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *